Category Archives: Expressions Françaises

Quoi de mieux que les expressions idiomatiques pour apprendre à connaître une langue mais aussi une culture ?!
C’est très intéressant et parfois même amusant.

Avoir un poil dans la main

Expression:
“Avoir un poil dans la main”

Explication:
être paresseux, ne  pas aimer travailler.
Quelqu’un qui ne travaille pas, pourrait bien voir un poil lui pousser dans la paume de la main !

Exemple:
Margot était en train de porter tous les cartons et pendant ce temps Adrien la regardait, sans bouger en fumant une cigarette. Il a vraiment un poil dans la main cet homme! Comment fait-elle pour le supporter ? Il ne fait jamais rien de la journée.


Avoir le coup de foudre

[dewplayer:https://www.parismonterrey.com/wp-content/uploads/2010/11/parismonterrey_expressions_francaises_avoir_le_coup-final1.mp3]

Expression:
Avoir le coup de foudre

Explication:
Tomber amoureux/amoureuse dès la première seconde. Comme si on recevait la foudre sur la tête. Comme une électrocution. C’est un sentiment très fort.

Exemple:
Je marchais tranquillement dans la rue et tout à coup je l’ai vu. Il était si beau et élégant que j’ai eu le coup de foudre. Je suis immédiatement tombée amoureuse !

Faire porter le chapeau

[dewplayer:https://www.parismonterrey.com/wp-content/uploads/2010/11/parismonterrey_faire_porter_le_chapeau-final.mp3]

Expression:
Porter le chapeau

Explication:
rendre quelqu’un responsable de quelque chose qu’il n’a pas fait.

Exemple:
Je suis le plus jeune de l’équipe, tous les autres compagnons font des bêtises, mais ils me font toujours porter le chapeau. C’est moi que l’on rend responsable pour des choses que je ne fais pas.

Poisson d’avril

Le poisson d’avril est une plaisanterie* que l’on fait le jour du premier avril.

Pour les enfants cela consiste à mettre un poisson en papier dans le dos* d’une personne, à son insu*.
Pour les adultes cela consiste, en général, à faire une blague* et quand on voit que la personne est tombée dans le piège* on lui dit “poisson d’avril” en rigolant*.
Toute la société participe à cette tradition, les médias aussi. Que ce soient les journaux télévisés ou la presse écrite, ils annoncent des nouvelles qui ne sont pas vraies et le jour suivant font un démenti.

L’origine de cette tradition française:
Plusieurs origines sont proposées, mais la plus courante est la suivante.
On raconte qu’avant 1564, l’année ne commençait pas en janvier mais en avril, le premier avril.
Pourquoi ?
Pour l’origine du mot avril en latin: aprilis, aperire, aprire = ouvrir.
Ouvrir l’année = commencer l’année
À partir de ce jour là, raconte-t-on, chaque année au 1er avril tout le monde, grands et petits ont pris l’habitude de se faire des blagues.

Pourquoi un poisson ?
Au début du mois d’avril, en France, la pêche* est interdite*, car c’est la période de frai des poissons (la période de reproduction). Certains avaient eu comme idée de faire des farces aux pêcheurs en jetant* des harengs* dans la rivière. En faisant cela, ils devaient peut-être s’écrier: “Poisson d’avril!” et la coutume* du “poisson d’avril” est restée.

C’est seulement à partir d’août 1564 que Charles IX, Roi de France, instaure le 1er janvier comme premier jour de l’année dans tout le royaume de France avec l’Edit du Roussillon qui dit ceci en vieux* français:
“Voulons et ordonnons qu’en tous actes, registres, instruments, contracts, ordonnances,
édicts, tant patentes que missives, et toute escripture privé, l’année commence doresénavant
et soit comptée du premier jour de ce moys de janvier.
Donné à Roussillon, le neufiesme lour d’aoust, l’an de grace
mil cinq cens soixante-quatre. Et de notre règne de quatriesme.
Ainsi signé le Roy en son Conseil”

 

Très bon poisson d’avril à tous !!!
Amusez-vous bien !

 

Vocabulaire * :
une plaisanterie: a joke / una broma
le dos: the back / la espalda
à son insu:unwitting / sin que la persona se de cuenta
une blague: a joke / una broma
le piège: a trap / una trampa
en rigolant: laughing / riendose
la pêche: fisching / la pesca
interdite:forbiden / proibida
en jetant: throwing/ tirando
des harengs:herring / arenque
la rivière:the river / el rio
peut-être: perhaps / talvez
vieux: old french / viejo francés

 

 

 

 

 

Avec des “si” on mettrait Paris en bouteille

[dewplayer:https://www.parismonterrey.com/wp-content/uploads/2011/03/avec_des_si-final.mp3]

Expression:
Avec des “si”, c’est à dire avec des hypothèses;

on pourrait mettre Paris dans une bouteille, on pourrait croire que tout est possible.

Explication:

Cette expression sert à exprimer qu’avec des hypothèses tout est possible mais que les hypothèses en question sont vaines et donc inutiles.

Exemple:

Si j’étais président, je ferais des réformes intelligentes.
Si j’étais riche, je donnerais mon argent aux pauvres
Si j’avais su, je l’aurais prévenu avant.

Pour l’explication du conditionnel:

https://www.parismonterrey.com/2011/03/11/conditionnel-present/

Prendre le taureau par les cornes

[dewplayer:https://www.parismonterrey.com/wp-content/uploads/2011/02/parismonterrey_prendre_le_taureau-final.mp3]

Expression:
Prendre le taureau par les cornes

Explication:
S’attaquer aux difficultés. Faire face aux difficultés.

Exemple:
C’est une affaire difficile mais je ne vais pas baisser les bras; au contraire je vais prendre le taureau par les cornes.

Se tourner les pouces

[dewplayer:https://www.parismonterrey.com/wp-content/uploads/2010/10/parismonterrey_se_tourner_les_pouces-final.mp3]

Expression:

Se tourner les pouces

Explication:

rester sans rien faire

Exemple:

Marguerite est très fainéante, elle peut rester toute la journée sans rien faire. Elle se tourne les pouces et attend que le temps passe.

 

En vidéo ici.

Il pleut des cordes

Expression:
Il pleut des cordes.

Explication:
Cette expression est utilisée quand il pleut beaucoup. Mais qu’est-ce que les cordes ont à voir là-dedans ?

Repensez à un jour de forte pluie. Vous êtes en train de regarder par la fenêtre et vous ne distinguez pas les gouttes de pluie, vous voyez des lignes tomber du ciel. Comme dans les dessins animés. Ces lignes sont les “cordes” de l’expression.

 

Chanson – Bleu Blanc Rouge

Parodie de Omar et Fred sur le Mondial de foot 2010.

 

Questions:

1. Comment doit-on se préparer pour le Mondial ?

2. Qui est le personnage principal de la chanson ?

3. Quels sont les 2 joueurs de foot cités ?

4. Quels sont les symboles de la France cités dans la chanson ?

5. De quoi se compose la tenue de foot ?

6. Nommez 3 types de passes.

 

Cliquez pour voir la vidéo.

 

Paroles de “Bleu Blanc Rouge”

Bleu !
Vous me reconnaissez ?
Non, vous êtes qui ?
Je suis qui ? C’est moi François le français.
C’est moi François le français.Achète un coq !
Mets un beret !
Et soutiens la France ![Refrain]
Bleu Blanc Rouge
Il faut gagner les français.
Bleu Blanc Rouge
C’est moi François le français.Bleu Blanc Rouge
Il faut gagner les français.
Bleu Blanc Rouge
C’est moi François le français.
Tous ensemble, on tape dans le ballon.
Pas de problème si tu t’appelles Raymond, Moussa, Karim ou André-Pierre,
De vous tous, on est tellement fiers.Oh oui j’ai faim de ballon
On enfile les shorts,
On tire les maillots,
On fonce vers le but
Allez Yoann mets-la au fond![Refrain]
Bleu Blanc Rouge
Il faut gagner les français.
Bleu Blanc Rouge
C’est moi François le français.
Bleu Blanc Rouge
Il faut gagner les français.
Bleu Blanc Rouge
C’est moi François le français.
La main sur le coeur on se lève
Oui c’est notre hymne
Faut pas siffler, non!Allez maintenant, c’est les pas qu’on apprend:Amortie de la poitrine,
Passement de jambes à droite,
Passement de jambes à gauche,
Coup du sombrero,
Roulet sur la nuque,
On revient sur la tête,Roulade de Zidane,Reprise d’ Alneklka!C’est ca !!!!BisRefrain