Chanson – L’aigle noir

Laissez-vous emporter par cette magnifique chanson:

 

Cliquez pour voir la vidéo.

 

 

Questions:

1. Quels mots dans la première strophe suggèrent l’atmosphère onirique du poème? (onirique = comme dans un rêve)

2. D’où vient l’oiseau? Quelles interprétations pourrait-on imaginer pour cette origine?

3. Dans la troisième strophe, quels indices nous montrent qu’il ne s’agit pas d’un oiseau ordinaire?

4. Dans la quatrième strophe, qu’est-ce qui permet à la chanteuse de reconnaître l’oiseau? Qui est-il selon vous?

5. Où veut-elle aller avec l’oiseau? Expliquez la signification pour son attitude envers le passé et le présent.

6. Peut-on s’asseoir “sur un nuage blanc”, “allumer le soleil”, “faire la pluie” ou “faire des merveilles”? Pourquoi parle-t-elle de ces choses-là?

7. D’habitude on dit qu’il ne faut pas vivre dans le passé. Peut-il y avoir des raisons de préférer vivre dans le passé?

 

 

Paroles:

Un beau jour, ou était-ce une nuit,
Près d’un lac je m’étais endormie,
Quand soudain, semblant crever le ciel,
Et venant de nulle part,
Surgit un aigle noir.

Lentement, ses ailes déployées,
Lentement, je le vis tournoyer,
Près de moi, dans un bruissement d’ailes,
Comme tombé du ciel,
L’oiseau vint se poser.

Il avait les yeux couleur rubis,
Et des plumes couleur de la nuit,
A son front brillant de mille feux,
L’oiseau roi couronné,
Portait un diamant bleu.

De son bec il a touché ma joue,
Dans ma main, il a glissé son cou,
C’est alors que je l’ai reconnu,
Surgissant du passé,
Il m’était revenu.

Dis l’oiseau, ô dis, emmène-moi,
Retournons au pays d’autrefois,
Comme avant, dans mes rêves d’enfant,
Pour cueillir en tremblant,
Des étoiles, des étoiles.

Comme avant, dans mes rêves d’enfant,
Comme avant, sur un nuage blanc,
Comme avant, allumer le soleil,
Être faiseur de pluie,
Et faire des merveilles.

L’aigle noir dans un bruissement d’ailes,
Prit son vol pour regagner le ciel.

Un beau jour, ou était-ce une nuit,
Près d’un lac je m’étais endormie,
Quand soudain, semblant crever le ciel,
Et venant de nulle part,
Surgit un aigle noir.

Un beau jour, ou était-ce une nuit,

Près d’un lac je m’étais endormie,
Quand soudain,

Et venant de nulle part,
Surgit un aigle noir.

Un beau jour, une nuit,
Près d’un lac, endormie,
Quand soudain,
Il venait de nulle part,
Il surgit, l’aigle noir…

Musique: Barbara, Catherine Lara
autres interprètes: Florent Pagny, Thierry Amiel (2003)

 


3 thoughts on “Chanson – L’aigle noir

  1. Raquel

    Quelle belle chanson!

    Bonjour Madame Maguérès,

    J’ai trouvé votre site par hasard. C’est GÉNIAL! J’ai vécu en France pendant deux ans. J’étais élève ingénieure. J’adore la langue française et maintenant je suis aussi prof de français dans une école de langues au Brésil. Avec votre site, je peux beaucoup apprendre. Les non-francophones vont toujours avoir des doutes et des choses à apprendre au cours de la vie.
    Merci beaucoup.

    Ah, et merci de me corriger, si j’ai commit des fautes =)

    Raquel

    Reply
    1. admin Post author

      Raquel,
      Merci beaucoup pour vos commentaires. Je suis heureuse que mon blog puisse vous servir et j’espère que les nouveaux post avec plus d’audio vous plairont.
      À très bientôt !!!
      Até a próxima 😉

      Reply

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *