Tag Archives: culture

Origine des crêpes

Une petite curiosité: L’origine des crêpes

Origine:

L’origine des crêpes et des galettes est très ancienne. Elles ont été, et sont encore aujourd’hui, les aliments de base de beaucoup de cultures, avec des noms différents et parfois du maïs ou du riz comme ingrédient principal au lieu du blé comme c’est la cas ici.
Dès les premières cultures céréalières, l’homme a commencé à consommer des céréales crues. . Ensuite, il les a écrasée pour préparer des bouillies, et puis, avec la découverture du feu et de la cuisson, il a appris à confectionner une pâte avec de l’eau. Cette pâte était ensuite étalée sur une pierre plate, préalablement chauffée. Et pourtant on associe spontanément les crêpes à la Bretagne, où elles ont conquis leurs lettres de noblesse.

Le jour de la Chandeleur, il faut faire sauter les crêpes avec une pièce dans la main afin de s’assurer prospérité toute l’année.

La crêpe la plus connue:
La crêpe Suzette un grand classique de la cuisine française inventé par Auguste Escoffier.
Elle  est préparée avec un « beurre Suzette » (beurre fondu et mélangé avec du sucre, du Grand Marnier, de l’orange et du citron). Elles peuvent ensuite être flambées au Grand Marnier.
Elles devraient leur nom à l’actrice française, Suzanne Reichenberg (1853-1924).

 

Poisson d’avril

Le poisson d’avril est une plaisanterie* que l’on fait le jour du premier avril.

Pour les enfants cela consiste à mettre un poisson en papier dans le dos* d’une personne, à son insu*.
Pour les adultes cela consiste, en général, à faire une blague* et quand on voit que la personne est tombée dans le piège* on lui dit “poisson d’avril” en rigolant*.
Toute la société participe à cette tradition, les médias aussi. Que ce soient les journaux télévisés ou la presse écrite, ils annoncent des nouvelles qui ne sont pas vraies et le jour suivant font un démenti.

L’origine de cette tradition française:
Plusieurs origines sont proposées, mais la plus courante est la suivante.
On raconte qu’avant 1564, l’année ne commençait pas en janvier mais en avril, le premier avril.
Pourquoi ?
Pour l’origine du mot avril en latin: aprilis, aperire, aprire = ouvrir.
Ouvrir l’année = commencer l’année
À partir de ce jour là, raconte-t-on, chaque année au 1er avril tout le monde, grands et petits ont pris l’habitude de se faire des blagues.

Pourquoi un poisson ?
Au début du mois d’avril, en France, la pêche* est interdite*, car c’est la période de frai des poissons (la période de reproduction). Certains avaient eu comme idée de faire des farces aux pêcheurs en jetant* des harengs* dans la rivière. En faisant cela, ils devaient peut-être s’écrier: “Poisson d’avril!” et la coutume* du “poisson d’avril” est restée.

C’est seulement à partir d’août 1564 que Charles IX, Roi de France, instaure le 1er janvier comme premier jour de l’année dans tout le royaume de France avec l’Edit du Roussillon qui dit ceci en vieux* français:
“Voulons et ordonnons qu’en tous actes, registres, instruments, contracts, ordonnances,
édicts, tant patentes que missives, et toute escripture privé, l’année commence doresénavant
et soit comptée du premier jour de ce moys de janvier.
Donné à Roussillon, le neufiesme lour d’aoust, l’an de grace
mil cinq cens soixante-quatre. Et de notre règne de quatriesme.
Ainsi signé le Roy en son Conseil”

 

Très bon poisson d’avril à tous !!!
Amusez-vous bien !

 

Vocabulaire * :
une plaisanterie: a joke / una broma
le dos: the back / la espalda
à son insu:unwitting / sin que la persona se de cuenta
une blague: a joke / una broma
le piège: a trap / una trampa
en rigolant: laughing / riendose
la pêche: fisching / la pesca
interdite:forbiden / proibida
en jetant: throwing/ tirando
des harengs:herring / arenque
la rivière:the river / el rio
peut-être: perhaps / talvez
vieux: old french / viejo francés