Tag Archives: lyrics

Barbara
Jacques Prévert

La poésie Barbara est extraite de « Paroles », paru en 1946, écrite par Jacques Prévert. Il est né le 4 février 1900 et est mort le 11 avril 1977.
C’est un texte qui se réfère aux 165 bombardements de la ville de Brest, qui ont eu lieu entre le 19 juin 1940 et le 18 septembre 1944.

Au-delà du drame amoureux, le spectacle des ruines de Brest, transformé en paysage de cauchemar, désespère le poète.
En effet, la guerre cesse mais elle laisse des stigmates dans le cœur des hommes.

Barbara

Rappelle-toi Barbara
Il pleuvait sans cesse sur Brest ce jour-là
Et tu marchais souriante
Épanouie ravie ruisselante
Sous la pluie

Rappelle-toi Barbara
Il pleuvait sans cesse sur Brest
Et je t’ai croisée rue de Siam
Tu souriais
Et moi je souriais de même

Rappelle-toi Barbara
Toi que je ne connaissais pas
Toi qui ne me connaissais pas
Rappelle-toi
Rappelle-toi quand même ce jour-là
N’oublie pas

Un homme sous un porche s’abritait
Et il a crié ton nom
Barbara
Et tu as couru vers lui sous la pluie
Ruisselante ravie épanouie
Et tu t’es jetée dans ses bras
Rappelle-toi cela Barbara

Et ne m’en veux pas si je te tutoie
Je dis tu à tous ceux que j’aime
Même si je ne les ai vus qu’une seule fois
Je dis tu à tous ceux qui s’aiment
Même si je ne les connais pas

Rappelle-toi Barbara
N’oublie pas
Cette pluie sage et heureuse
Sur ton visage heureux
Sur cette ville heureuse
Cette pluie sur la mer
Sur l’arsenal
Sur le bateau d’Ouessant

Oh Barbara
Quelle connerie la guerre

Qu’es-tu devenue maintenant
Sous cette pluie de fer
De feu d’acier de sang

Et celui qui te serrait dans ses bras
Amoureusement
Est-il mort disparu ou bien encore vivant

Oh Barbara
Il pleut sans cesse sur Brest
Comme il pleuvait avant
Mais ce n’est plus pareil et tout est abîmé
C’est une pluie de deuil terrible et désolée
Ce n’est même plus l’orage
De fer d’acier de sang

Tout simplement des nuages
Qui crèvent comme des chiens
Des chiens qui disparaissent
Au fil de l’eau sur Brest
Et vont pourrir au loin
Au loin très loin de Brest
Dont il ne reste rien.

Jacques Prévert



Par Serge Reggiani ou encore par les Frères Jacques (avec les paroles).

IL EXISTE BEAUCOUP DE VERSIONS DE CETTE POÈSIE: par YVES MONTAND entre autres.


Pour plus d’information sur la ville de Brest, en Bretagne, vous pouvez allez voir les sites suivants:

http://cristobal.chez-alice.fr/Brest/frames.htm

http://www.e-voyageur.com/magazine-voyage/week-end/brest/

http://lci.tf1.fr/france/faits-divers/2010-06/deminage-a-brest-1-200-personnes-evacuees-dimanche-5880116.html

 

 

 

Karaoke – Alouette

Chanson: “Alouette gentille alouette

{Refrain:}
Alouette, gentille alouette,
Alouette, je te plumerai.

Je te plumerai la tête {x2}
Et la tête {x2}
Alouette {x2}
Ah !

Je te plumerai le bec {x2}
Et le bec {x2}
Et la tête {x2}
Alouette {x2}
Ah !

Je te plumerai les yeux

Je te plumerai le cou

Je te plumerai les ailes

Je te plumerai les pattes

Je te plumerai la queue

Je te plumerai le dos ….

Et voici un extrait de Tom et Jerry, fredonnant la même chanson:

Alouette

Chanson – Bleu Blanc Rouge

Parodie de Omar et Fred sur le Mondial de foot 2010.

 

Questions:

1. Comment doit-on se préparer pour le Mondial ?

2. Qui est le personnage principal de la chanson ?

3. Quels sont les 2 joueurs de foot cités ?

4. Quels sont les symboles de la France cités dans la chanson ?

5. De quoi se compose la tenue de foot ?

6. Nommez 3 types de passes.

 

Cliquez pour voir la vidéo.

 

Paroles de “Bleu Blanc Rouge”

Bleu !
Vous me reconnaissez ?
Non, vous êtes qui ?
Je suis qui ? C’est moi François le français.
C’est moi François le français.Achète un coq !
Mets un beret !
Et soutiens la France ![Refrain]
Bleu Blanc Rouge
Il faut gagner les français.
Bleu Blanc Rouge
C’est moi François le français.Bleu Blanc Rouge
Il faut gagner les français.
Bleu Blanc Rouge
C’est moi François le français.
Tous ensemble, on tape dans le ballon.
Pas de problème si tu t’appelles Raymond, Moussa, Karim ou André-Pierre,
De vous tous, on est tellement fiers.Oh oui j’ai faim de ballon
On enfile les shorts,
On tire les maillots,
On fonce vers le but
Allez Yoann mets-la au fond![Refrain]
Bleu Blanc Rouge
Il faut gagner les français.
Bleu Blanc Rouge
C’est moi François le français.
Bleu Blanc Rouge
Il faut gagner les français.
Bleu Blanc Rouge
C’est moi François le français.
La main sur le coeur on se lève
Oui c’est notre hymne
Faut pas siffler, non!Allez maintenant, c’est les pas qu’on apprend:Amortie de la poitrine,
Passement de jambes à droite,
Passement de jambes à gauche,
Coup du sombrero,
Roulet sur la nuque,
On revient sur la tête,Roulade de Zidane,Reprise d’ Alneklka!C’est ca !!!!BisRefrain