Tag Archives: song

Sons de l’Alphabet

Les sons de l’alphabet en vidéo.
L’alphabet est ici présenté sous forme de tableau dans lequel les lettres sont rangées par son.

 

 

Je vous invite également à découvrir la chanson suivante:

Philippe Katerine: “Les derniers seront toujours les premiers”

Cliquez ici pour écouter.

Il jouait du piano debout

Objectif: l’imparfait.

Version avec Alizée “Il jouait du piano debout.”

Chanson ici.

 

[tabs style=”default” title=”Complétez les verbes à l’imparfait”] [tab title=”Texte à compléter”]

Ne me dites pas que ce garçon[highlight]___[/highlight] fou

Il ne[highlight]___[/highlight] pas comme les autres, c’est tout

Et pour quelles raisons étranges

Les gens qui n’sont pas comme nous,

Ça nous dérange

 

Ne me dites pas que ce garçon n'[highlight]___[/highlight]rien

Il[highlight]___[/highlight] choisi un autre chemin

Et pour quelles raisons étranges

Les gens qui pensent autrement

Ça nous dérange

Ça nous dérange

 

Il[highlight]___[/highlight] du piano debout

C’est peut-être un détail pour vous

Mais pour moi, ça veut dire beaucoup

Ça veut dire qu’il[highlight]___[/highlight] libre

Heureux d’être là malgré tout

Il[highlight]___[/highlight] du piano debout

Quand les trouillards sont à genoux

Et les soldats au garde à vous

Simplement sur ses deux pieds,

Il[highlight]___[/highlight] être lui, vous comprenez

 

Il n’y a que pour la musique qu’il[highlight]___[/highlight] patriote

Il s’rait mort au champ d’honneur pour quelques notes

Et pour quelles raisons étranges,

Les gens qui tiennent à leurs rêves,

Ça nous dérange

 

Lui et son piano, ils[highlight]___[/highlight] quelques fois

Mais quand les autres n'[highlight]___[/highlight]pas là

Et pour quelles raisons bizarres,

Son image a marqué ma mémoire,

Ma mémoire..

 

Il[highlight]___[/highlight] du piano debout

C’est peut-être un détail pour vous

Mais pour moi, ça veut dire beaucoup

Ça veut dire qu’il[highlight]___[/highlight] libre

Heureux d’être là malgré tout

Il[highlight]___[/highlight] du piano debout

Quand les trouillards sont à genoux

Et les soldats au garde à vous

Simplement sur ses deux pieds,

Il[highlight]___[/highlight] être lui, vous comprenez

 

Il[highlight]___[/highlight] du piano debout

Il[highlight]___[/highlight] sur des rythmes fous

Et pour moi ça veut dire beaucoup

Ça veut dire essaie de vivre

Essaie d’être heureux,

Ça vaut le coup

[/tab]

[tab title=”Paroles”]

Ne me dites pas que ce garçon[highlight]était[/highlight] fou

Il ne[highlight]vivait[/highlight] pas comme les autres, c’est tout

Et pour quelles raisons étranges

Les gens qui n’sont pas comme nous,

Ça nous dérange

 

Ne me dites pas que ce garçon n'[highlight]valait[/highlight] rien

Il[highlight]avait[/highlight] choisi un autre chemin

Et pour quelles raisons étranges

Les gens qui pensent autrement

Ça nous dérange

Ça nous dérange

 

Il[highlight]jouait[/highlight] du piano debout

C’est peut-être un détail pour vous

Mais pour moi, ça veut dire beaucoup

Ça veut dire qu’il[highlight]était[/highlight] libre

Heureux d’être là malgré tout

Il[highlight]jouait[/highlight] du piano debout

Quand les trouillards sont à genoux

Et les soldats au garde à vous

Simplement sur ses deux pieds,

Il[highlight]voulait[/highlight] être lui, vous comprenez

 

Il n’y a que pour la musique qu’il[highlight]était[/highlight] patriote

Il s’rait mort au champ d’honneur pour quelques notes

Et pour quelles raisons étranges,

Les gens qui tiennent à leurs rêves,

Ça nous dérange

 

Lui et son piano, ils[highlight]pleuraient[/highlight] quelques fois

Mais quand les autres n'[highlight]étaient[/highlight] pas là

Et pour quelles raisons bizarres,

Son image a marqué ma mémoire,

Ma mémoire..

 

Il[highlight]jouait[/highlight] du piano debout

C’est peut-être un détail pour vous

Mais pour moi, ça veut dire beaucoup

Ça veut dire qu’il[highlight]était[/highlight] libre

Heureux d’être là malgré tout

Il[highlight]jouait[/highlight] du piano debout

Quand les trouillards sont à genoux

Et les soldats au garde à vous

Simplement sur ses deux pieds,

Il[highlight]voulait[/highlight] être lui, vous comprenez

 

Il[highlight]jouait[/highlight] du piano debout

Il[highlight]chantait[/highlight] sur des rythmes fous

Et pour moi ça veut dire beaucoup

Ça veut dire essaie de vivre

Essaie d’être heureux,

Ça vaut le coup

[/tab] [/tabs]

[divider]

Imparfait de l’Indicatif

[divider] Construction de l’imparfait en 4 étapes:

Exemple de construction avec le verbe Parler.

[unordered_list style=”arrow”]

  • Pour trouver le radical de l’imparfait, il faut connaître le Présent de l’Indicatif.
  • Prenez le verbe à la première personne du pluriel du présent: NOUS PARLONS.
  • Conservez le radicalPARL
  • Rajoutez les terminaisons de l’imparfait:
    AIS
    AIS
    AIT
    IONS
    IEZ
    AIENT
    [/unordered_list] 

Exemple avec PARLER :
nous parlons = Je parlais / tu parlais / il parlait / nous parlions / vous parliez / ils parlaient[divider]

[divider] Utilisation:

L’imparfait est un temps du passé qui sert à la description d’une personne ou d’un décor
et à exprimer une habitude dans le passé.[divider]

 


Verbes à l’imparfait (Indicatif)
racine : nous (présent) + ais / ais / ait / ions / iez / aient

Être
j’étais
tu étais
il / elle était
nous étions
vous étiez
ils / elles étaient
Avoir
j’avais
tu avais
il / elle avait
nous avions
vous aviez
ils / elles avaient
Aller
j’allais
tu allais
il / elle allait
nous allions
vous alliez
ils / elles allaient
Faire
je faisais
tu faisais
il / elle faisait
nous faisions
vous faisiez
ils / elles faisaient
Finir
je finissais
tu finissais
il / elle finissait
nous finissions
vous finissiez
ils /elles finissaient
Offrir
j’offrais
tu offrais
il / elle offrait
nous offrions
vous offriez
ils / elles offraient
Attendre
j’attendais
tu attendais
il / elle attendait
nous attendions
vous attendiez
ils / elles attendaient
Savoir
je savais
tu savais
il / elle savait
nous savions
vous saviez
ils / elles savaient
Vouloir
je voulais
tu voulais
il / elle voulait
nous voulions
vous vouliez
ils / elles voulaient
Pouvoir
je pouvais
tu pouvais
il / elle pouvait
nous pouvions
vous pouviez
ils / elles pouvaient
Devoir
je devais
tu devais
il / elle devait
nous devions
vous deviez
ils / elles devaient
Connaître
je connaissais
tu connaissais
il / elle connaissait
nous connaissions
vous connaissiez
ils /elles connaissaient
Dire
je disais
tu disais
il / elle disait
nous disions
vous disiez
ils / elles disaient
Écrire
j’écrivais
tu écrivais
il / elle écrivait
nous écrivions
vous écriviez
ils / elles écrivaient
Lire
je lisais
tu lisais
il / elle lisait
nous lisions
vous lisiez
ils / elles lisaient
Mettre
je mettais
tu mettais
il / elle mettait
nous mettions
vous mettiez
ils / elles mettaient
Boire
je buvais
tu buvais
il / elle buvait
nous buvions
vous buviez
ils / elles buvaient
Voir
je voyais
tu voyais
il / elle voyait
nous voyions
vous voyiez
ils / elles voyaient
Recevoir
je recevais
tu recevais
il / elle recevait
nous recevions
vous receviez
ils / elles recevaient
Suivre
je suivais
tu suivais
il / elle suivait
nous suivions
vous suiviez
ils / elles suivaient
Venir
je venais
tu venais
il / elle venait
nous venions
vous veniez
ils / elles venaient
Courir
je courais
tu courais
il / elle courait
nous courions
vous couriez
ils /elles couraient
Prendre
je prenais
tu prenais
il / elle prenait
nous prenions
vous preniez
ils / elles prenaient
Conduire
je conduisais
tu conduisais
il / elle conduisait
nous conduisions
vous conduisiez
ils / elles conduisaient

[divider][box type=”alert” size=”large” style=”rounded” border=”full”]La formation de l’imparfait est toujours régulière, sauf pour ÊTRE:
j’étais / tu étais / il était / nous étions / vous étiez / ils étaient[/box]
[divider]

[tabs style=”default” title=”Complétez avec l’imparfait”] [tab title=”Exercice”]

  1. Quand je (avoir)[highlight]____[/highlight] 12 ans, je (ne pas comprendre)[highlight]____[/highlight] les mathématiques.
  2. Quand Margot est entrée dans sa chambre, Adrien (chanter)[highlight]____[/highlight] .
  3. Nous (vouloir)[highlight]____[/highlight] aller au cinéma, mais il (pleuvoir)[highlight]____[/highlight] beaucoup.
  4. Dans la rue, il  (n’y avoir)[highlight]____[/highlight] personne à cause du froid.
  5. Les étudiants (ne pas sortir)[highlight]____[/highlight] en période de partiels, car ils (avoir)[highlight]____[/highlight] beaucoup de travail.
  6. Jean (écrire)[highlight]____[/highlight] son article de journal au moment où Jacques est arrivé chez lui.
  7. Paul (prendre)[highlight]____[/highlight] toujours du lait dans son café quand il (être)[highlight]____[/highlight] plus jeune.
  8. Qui (accompagner)[highlight]____[/highlight] Coco hier soir ?
  9. Monsieur, que (faire)[highlight]____[/highlight] -vous hier soir à 11 heures ?

[/tab] [tab title=”Correction”]

  1. Quand [highlight]j’avais [/highlight]12 ans, je [highlight]ne comprenais pas[/highlight] les mathématiques.
  2. Quand Margot est entrée dans sa chambre, Adrien [highlight]chantait[/highlight].
  3. Nous[highlight]voulions[/highlight] aller au cinéma, mais il[highlight]pleuvait[/highlight] beaucoup.
  4. Dans la rue, il [highlight]n’y avait personne[/highlight] à cause du froid.
  5. Les étudiants [highlight]ne sortaient pas[/highlight] en période de partiels, car ils[highlight]avaient[/highlight] beaucoup de travail.
  6. Jean[highlight]écrivait[/highlight] son article de journal au moment où Jacques est arrivé chez lui.
  7. Paul[highlight]prenait[/highlight] toujours du lait dans son café quand il[highlight]était[/highlight] plus jeune.
  8. Qui[highlight]accompagnait[/highlight] Coco hier soir ?
  9. Monsieur, que[highlight]faisiez[/highlight]-vous hier soir à 11 heures ?

[/tab] [/tabs][divider]

Écoutez la chanson et complétez les paroles avec l’imparfait.

Cliquez ici pour voir la vidéo.

 

[tabs style=”default” title=”Complétez avec des verbes à l’imparfait”] [tab title=”Exercice”]

Tous les matins il ______

Son p’tit pain au chocolat

La boulangère lui ______

Il ne la ______ pas

 

Et pourtant elle ______ belle

Les clients ne ______ qu’elle

Il faut dire qu’elle ______

Vraiment très croustillante

Autant que ses croissants

Et elle ______ mélancolique

Le soir dans sa boutique

À ce jeune homme distant

 

Il ______ myope voilà tout

Mais elle ne le ______ pas

Il ______ dans un monde flou

Où les nuages ______ bas

 

Il ne ______ pas qu’elle ______ belle

Ne ______ pas qu’elle ______ celle

Que le destin lui

______ à l’aveuglette

Pour faire son bonheur

Et la fille qui n’______ pas bête

Acheta des lunettes

À l’élu de son cœur

 

Dans l’odeur chaude des galettes

Et des baguettes et des babas

Dans la boulangerie en fête

Un soir on les maria

 

Toute en blanc qu’elle ______ belle

Les clients ne ______ qu’elle

Et de leur union sont nés

Des tas des petits gosses

Myopes comme papa

Gambadant parmi les brioches

Se remplissant les poches

De p’tits pains au chocolat

 

Et pourtant elle ______ belle

Les clients ne ______ qu’elle

Et quand on y pense

La vie est très bien faite

Il suffit de si peu

D’une simple paire de lunettes

Pour rapprocher deux êtres

Et pour qu’ils soient heureux.

[/tab] [tab title=”Paroles complètes”]

Tous les matins il[highlight]achetait[/highlight]

Son p’tit pain au chocolat

La boulangère lui[highlight]souriait[/highlight]

Il ne la[highlight]regardait[/highlight] pas

 

Et pourtant elle[highlight]était[/highlight] belle

Les clients ne[highlight]voyaient[/highlight] qu’elle

Il faut dire qu’elle[highlight]était[/highlight]

Vraiment très croustillante

Autant que ses croissants

Et elle[highlight]rêvait[/highlight] mélancolique

Le soir dans sa boutique

À ce jeune homme distant

 

Il[highlight]était[/highlight] myope voilà tout

Mais elle ne le[highlight]savait[/highlight] pas

Il[highlight]vivait[/highlight] dans un monde flou

Où les nuages[highlight]volaient[/highlight] bas

 

Il ne[highlight]voyait[/highlight] pas qu’elle[highlight]était[/highlight] belle

Ne[highlight]savait[/highlight] pas qu’elle[highlight]était[/highlight] celle

Que le destin lui

[highlight]Envoyait[/highlight]à l’aveuglette

Pour faire son bonheur

Et la fille qui [highlight]n’était pas[/highlight] bête

Acheta des lunettes

À l’élu de son cœur

 

Dans l’odeur chaude des galettes

Et des baguettes et des babas

Dans la boulangerie en fête

Un soir on les maria

 

Toute en blanc qu’elle[highlight]était[/highlight] belle

Les clients ne[highlight]voyaient[/highlight] qu’elle

Et de leur union sont nés

Des tas des petits gosses

Myopes comme leur papa

Gambadant parmi les brioches

Se remplissant les poches

De p’tits pains au chocolat

 

Et pourtant elle[highlight]était[/highlight] belle

Les clients ne[highlight]voyaient[/highlight] qu’elle

Et quand on y pense

La vie est très bien faite

Il suffit de si peu

D’une simple paire de lunettes

Pour rapprocher deux êtres

Et pour qu’ils soient heureux.

[/tab] [/tabs]